.:: E D I T O R I A L ::.

"Encore quelques jours à tenir. Rien, comparé aux trois ans d'attente. Souvenez-vous : Mai 2005, Clara, pétillante brunette, JP, son meilleur ami homo et Gilles, son futur mec viril, déboulent sur notre petit écran, ouvrant le bal à une nouvelle fiction française décomplexée. Pas de consensus mou, ni de héros dégoulinant d'humanisme, une réelle liberté de ton sur des sujets qui parlent de notre temps, une réalisation léchée et moderne, une bande-son dans le vent. En Novembre, on ne prend pas les mêmes - excepté l'auteur, Nicolas Mercier - mais on recommence ! Fans, soyez rassurés : tous les les trois [nouveaux acteurs principaux] remportent ex aequo le prix du meilleur remplaçant. Pour avoir visionné les six épisodes d'affilée et râlé parce que c'était "déjà fini" au bout de six heures, croyez bien que cette nouvelle saison est aussi bonne, sinon meilleure, que la précédente. " Télé 7 jours

Les myspace de nos trois héros ont été mis à jour et le moins que l'on puisse dire c'est que les scénaristes n'ont pas leur langue dans la poche! C'est tout simplement exellent! Je vous donne un avant gout de ce que vous pourrez lire sur leurs blogs:

  • Clara à propos du désir d'enfant:"Rien qu’à vous aimer, votre homme fait-il de vous une autre femme? Une chose est sûre : si bébé il y a, les vergetures et les seins qui tombent, c’est pour Clara. (Comme quoi, dans un couple, certaines changent toujours plus que certains…)Vous croyez qu’avoir une espèce d’Alien à l’intérieur, ressembler à une baleine en chaleur et accoucher les pattes levées et le cul à l’air, c’est forcément hyper réjouissant ? Il faut arrêter les conneries un peu. Il y a des filles pour qui l’accouchement c’est merveilleux, et d’autres qui voient ça pour ce que c’est vraiment : le moment le plus gore de la vie d’une femme.PS : Hein, Gilles-Mon-Amour, que je suis pas une fille chiante ? Je te laisse toujours le choix ."

  • JP à propos de sa mére: "Depuis que je m’assume complètement et que Clara n’a plus à faire semblant d’être ma « cache-tapette » pour rassurer mes parents, ma mère a beaucoup changé. Selon ses mots, elle a « reconquis sa liberté ».Grâce à sa systémie (me demandez pas ce que c’est), elle a découvert qu’elle vivait en Andalousie au 17ème siècle. Elle était prostituée et elle est morte de la syphilis.Du coup, elle s’est mise à l’espagnol.Des fois je me dis que je suis allé un peu trop vite avec mon coming-out…"

1 Commentaires:

lasaxophoniste a dit…

l'Art et la Manière de faire rire...cela m'intéresse moi qui pleure toujours et fait pleurer.